logo du cncs
Centre Nautique Cap Sizun Commune d'Esquibien

hencamus_2017011419042082_Esquibienplancheavoilelervily3 Le Télégramme du 16 janvier 2017

Les conditions de glisse et de vent étaient vraiment bonnes, vendredi, du côté des spots de Lervily et de l’Iles aux vaches à Esquibien. De nombreux surfeurs, waveskieurs et véliplanchistes y sont venus exercer leur talent. Il y avait là des artistes internationaux des vagues et du vent, dont Thomas Traversa, champion du monde de vague 2015, Flo Jung, Philippe Mesmeur, Frédéric Debuir, Julien Taboulet et Robin Goffinet. Ils ont offert aux promeneurs du sentier littoral un incroyable spectacle dans les envolées d’écume des déferlantes.

Thomas, comme Yann, étant polyvalent nous a fait une démonstration de crêpes!

La_lecon_de_Thomas_pour_faire_les_crepes__1_-1.jpg

La_lecon_de_Thomas_pour_faire_les_crepes__2_-1.jpg

La_lecon_de_Thomas_pour_faire_les_crepes__3_.JPG

Courage Thomas, tu as un an pour t'entraîner avant le prochain goûter............

Ouest France le 14-12-2016

Thomas Touanen est arrivé comme permanent aux côtés d'Yann Kerninon, il y a eu des animations tout l'été et, enfin, la saison a été excellente. Samedi soir, le centre nautique du Cap-Sizun a tenu son assemblée générale, dans ses locaux de Sainte-Évette. Parmi les événements marquants de 2016, le président André Kerninon a retenu l'arrivée de Thomas Touanen, permanent du club aux côtés d'Yann Kerninon, des animations tout au long de l'été, une équipe de moniteurs très cohérente, et surtout, une excellente saison, malgré une semaine de stages en moins par rapport à l'an dernier. Les recettes atteignent 178 854 €, en progression de plus de 10 000 €, alors que les dépenses, contrôlées au plus près, baissent de 11 000 €. 50 % des réservations se font aussi par Internet, ce qui assouplit la trésorerie. Carton rouge au Département 800 personnes ont participé aux stages, cet été. Ils sont originaires essentiellement de Bretagne et d'Île de France, avec cependant une cinquantaine d'étrangers. « Le jardin des mers, qui fait le plein tous les jours », progresse de 4 %, les catamarans enfants, et ados, sont également en hausse, au détriment des catamarans adultes et des Optimist. Le spot nautique progresse de 33 %, avec 1 400 heures de location (les paddles représentant 650 heures) et 83 heures de cours particuliers. Acquisitions 2016 : des kayaks et des paddles gonflables, un moteur et des voiles, ces dernières acquises à Plouhinec. Le club donne un premier carton rouge au Département qui n'a pas versé de subvention pour des raisons obscures de délais. « La commande aurait été passée quinze jours trop tôt... Mais plus tard le produit n'était plus disponible », tempête le président, qui lui reproche aussi (2e carton rouge) la suppression des subventions pour la voile scolaire lorsqu'il n'y a pas d'hébergement, « ce qui favorise les grands clubs. » En 2017, les projets d'achats concernent des gilets de sauvetage et de l'accastillage, un chariot de mise à l'eau, des combinaisons intégrales enfant (1 700 €), un bateau sécurité et son moteur (5 240 €), plus de 5 000 € de voiles, des stand-up paddles, de petits coffres-forts pour les vestiaires et le bureau, un ordinateur portable... Le club envisage aussi de se mettre au windfoil (1 700 €) conservant ainsi son image de club innovant. Autre projet pour l'année à venir : la mise en place de classe de mer, sans hébergement. Une première tentative est prévue avec l'école Sainte-Anne.

"Lire l'article original"

- page 1 / 27